Ethernet : 5 choses qu’il faut savoir sur la technologie LAN

Ethernet est initialement conçu pour le transfert de petit volume et se limitait à des données binaires de moins 3 Mb/s. Mais avec l’essor fulgurant de la technologie pour s’adapter au besoin, le protocole Ethernet est actuellement la technologie la plus rapide et la plus fiable pour la commutation de données dans un réseau local. Voici 5 choses à savoir sur Ethernet.

Ethernet : définition

Ethernet est une technologie inventée dans les années 1970 et qui est destinée à établir la commutation entre des appareils au sein d’un même réseau local. Il s’agit d’une connexion physique établie à l’aide d’un réseau de câbles LAN, d’où le nom technologie LAN par lequel on désigne également ce type de réseau. Le protocole Ethernet est un type de réseau informatique filaire qui est très utilisé dans les LAN (réseaux locaux), les MAN (réseaux métropolitains) et les WAN (réseaux étendus).

Avec l’arrivée en 1995 de la version IEEE 802.3 le protocole Ethernet a connu une révolution remarquable et a atteint la norme des 100 Mb/s. Aujourd’hui, Ethernet reste le protocole le plus rapide, avec un débit de 400 Gb/s et est utilisé aussi bien sur les circuits imprimés que sur les autres types de réseau comme la dorsale internet de même que les réseaux étendus ou automobiles.

Zoom sur le mécanisme de fonctionnement d’un réseau Ethernet

Dans un réseau Ethernet, chaque périphérique ou nœud est équipé d’un Network Interface Controller (NIC) ou Carte Ethernet. Dans la mise en place du protocole, chaque nœud est relié au réseau via un câble Ethernet qui permet l’envoi et la réception de signaux sous forme de trames. À chaque trame, il est attribué une adresse de départ et une adresse d’arrivée qui permettent d’identifier l’émetteur et le récepteur de chaque trame.

Lisez aussi   Avis Fortnomics - Accéder à des outils de trading avancés pour de meilleures stratégies 

Par ailleurs, plus la distance est grande entre deux nœuds, plus le signal s’affaiblit et peut s’effacer pendant le transport. Pour maintenir la force du signal, de petits appareils appelés « répéteurs » sont installés à un certain intervalle le long du réseau pour amplifier les signaux pendant le transfert.

Quels sont les avantages d’Ethernet ?

Si l’Ethernet est très largement utilisé dans les réseaux locaux, et en particulier dans les grandes entreprises, c’est en raison des précieux avantages qu’il confère. Ces avantages sont notamment :

Une plus grande vitesse de transfert : Ethernet est beaucoup plus rapide que le Wi-Fi. Il connaît un temps de latence quasiment insignifiant et n’est pas sujet aux perturbations et aux interférences ;

La sécurité : avec Ethernet, les réseaux locaux sont moins exposés au piratage. Il est impossible de s’introduire dans le réseau à distance.

La fiabilité : il offre une connectivité stable. Le fait que cette connexion n’est pas basée sur les ondes radio, les utilisateurs sont à l’abri des interférences et les blocages de signaux dus aux obstacles physiques comme les murs.

Ethernet vs Internet

Internet est un ensemble de réseaux télématiques mondiaux qui permet à des terminaux interconnectés (ordinateurs, téléphones, objets) d’échanger des signaux entre eux via des serveurs grâce à un protocole de communication (IP). Il fournit des services tels que la navigation web, les messageries, les FTP les Tchats et groupes de discussion.

Par contre, Ethernet est le protocole précurseur d’internet, dont les services se limitent à la commutation de paquets entre les différents appareils (ordinateurs, imprimantes, télécopieurs…) au sein d’un réseau local. Ethernet s’utilise donc pour le partage d’internet ou de données au sein d’un plus petit groupe d’appareils.

Lisez aussi   Les chaînes YouTube qui ont tout compris

En quel cas utiliser une connexion Ethernet ?

Le protocole peut être mis en place dans une entreprise ou dans une maison pour :

Fournir une connectivité rapide, fiable et sécurisée ;

Assurer la connexion des appareils entre eux au sein d’un réseau local ;

Prendre en charge l’alimentation par Ethernet pour les appareils et objets connectés ;

Fournir physiquement l’accès internet aux appareils via un câble coaxial ou la fibre optique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *