Diabolo d’oreilles : ce qu’il faut savoir sur ce dispositif auditif

Les problèmes d’oreille, comme les otites séreuses à répétition, peuvent causer des complications auditives chez les enfants et les adultes. Dans certains cas, la pose d’un diabolo, également connu sous le nom d’aérateur transtympanique (ATT) ou de yoyo, est recommandée par les médecins ORL. Dans cet article, nous explorerons les caractéristiques du diabolo d’oreilles, son utilisation, sa pose, et d’autres aspects importants à prendre en compte.

Présentation du diabolo d’oreilles et de son rôle

Un diabolo est un petit appareil médical en silicone qui est placé à travers le tympan pour faciliter l’aération de l’oreille moyenne. Il permet d’améliorer la transmission du son et de prévenir l’accumulation de liquide, ainsi que les infections. Il est important de noter que le terme “diabolo” est souvent utilisé de manière interchangeable avec les termes “yoyo”, “drain transtympanique” ou “aérateur transtympanique”.

Indications et pose d’un diabolo

La principale indication pour la pose d’un diabolo est l’otite séro-muqueuse, caractérisée par des sécrétions claires coincées derrière le tympan, une durée supérieure à 3 mois et une surdité supérieure à 25dB. Il peut également être utilisé en cas de récidive d’otites moyennes aiguës purulentes chez les enfants de plus de 6 ans, et en cas de rétraction tympanique évolutive chez les enfants et les adultes. Avant de recourir à la pose d’un diabolo, d’autres traitements peuvent être essayés, tels que les antibiotiques corticoïdes ou les pulvérisations nasales de corticoïdes. Il est recommandé de consulter un médecin ORL pour évaluer la nécessité du diabolo et déterminer la meilleure approche de traitement.

Lisez aussi   Quel traitement pour évacuer les calculs rénaux ?

L’âge et la durée de port du diabolo

Il n’y a pas d’âge minimum requis pour la pose d’un diabolo, bien que les risques anesthésiques soient considérés comme moins importants à partir d’un an et demi. La durée de port du diabolo varie d’un cas à l’autre, mais en moyenne, il est conservé de 1 à 2 ans chez les enfants, et davantage chez les adultes selon les besoins individuels. Des aérateurs trans tympaniques de type “T-Tubes” peuvent être utilisés si nécessaire, et ils nécessitent une ablation chirurgicale sous anesthésie.

Précautions et retrait du diabolo

Pendant les premiers mois suivant la pose du diabolo, il est recommandé d’éviter d’immerger l’oreille dans l’eau. Après cette période, il est recommandé d’éviter de mettre du shampooing dans l’oreille et de plonger la tête au-delà d’un demi-mètre. Bien que certains médecins et parents préfèrent éviter tout contact avec l’eau pendant toute la durée du port du diabolo, cette approche n’est pas soutenue par des preuves scientifiques. Le retrait du diabolo est effectué par un médecin ORL en cas d’infections récurrentes ou lorsque la durée de port prévue est dépassée.

Gestion des infections et autres complications

Les infections locales peuvent survenir avec le diabolo, mais elles peuvent généralement être traitées avec des gouttes antibiotiques locales. Des complications plus rares, telles que des vertiges dus à une accumulation excessive de liquide dans l’oreille, peuvent également se produire. Dans ces cas, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un avis approprié et un traitement adapté.

Lisez aussi   MyCitya espace adhérent : ce qu’il faut savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *